LES MALHEURS D'AIGUEPERSE
Aigueperse, aigueperse, Notre-Dame, église, duc de Berry, Pierre de Nesson, Nesson, Imberdis, duc de Berry, transept, Sommeil de la Vierge, Saint François d'Assise, école de Bologne, Benedetto Ghirlandaio, Ghirlandaio, Bourbon, Gilbert de Bourbon, Montpensier, Saint Sébastien, Andrea Mantegna, Mantegna, Claire de Gonsague, duc de Mantoue, chapelle des morts, lanterne des morts, chapelle, Saint-Quintien, nativité, iconographie, annonce aux bergers, collégiale, berger, nativité-bagpipe, oeuvre d'art, fresque, peinture murale

Blason d'Aigueperse


PENDANT LES GUERRES DE LA LIGUE (1589-1592)

Après la tenue des États généraux de BLOIS en 1588, les assassinats d'Henri 1er de GUISE "le balafré" et de son frère, Louis II Cardinal de LORRAINE, les partisans de la Ligue excitèrent de nouveaux troubles qui se communiquèrent à l'Auvergne. Le seigneur d'EFFIAT, Gilbert COIFFIER, gouverneur et représentant du roi en la province d'Auvergne, prévoyant l'orage qui menaçait la ville et désirant prévenir les habitants contre les séductions et incursions des Ligueurs, convoqua au mois de mars 1589 une assemblée des habitants d'AIGUEPERSE ....

puce rouge LA GUERRE EN AUVERGNE. LE COMTE DE RANDAN, CHEF LIGUEUR.

Bientôt la guerre s'alluma dans la province. Jean Louis, Comte de RANDAN, ....

La ville d'AIGUEPERSE et les terres du duché de MONTPENSIER furent bientôt enveloppées dans les mêmes malheurs .....

puce rouge PRISE DE LA TOUR DE BUSSIERES.

La tour de Bussières en 1561

La tour de Bussières en 1561,
d'après la carte de G. Siméoni

Le 15 juillet 1589, les soldats du comte de RANDAN, surprirent la tour de BUSSIERES qui commandait toute la plaine. Les habitants d'AIGUEPERSE ne laissèrent pas longtemps entre les mains de l'ennemi un fort si important. Avec l'aide des seigneurs voisins tenant pour le roi, ils assiégèrent la tour et la reprirent le 17 juillet suivant. Pour la garder, pendant 8 mois ils y entretinrent une garnison qui leur revenait à 720 livres.

Les Ligueurs continuèrent leurs incursions contre la ville et les 17 ou 18 villages voisins : ils enlevaient les bœufs, les chevaux et tout le bétail qu'ils rencontraient ; ils faisaient prisonniers les habitants qui sortaient de la ville, comme Mathieu HUREAU, François GRIMAUD, Quintien et Antoine GARNAUD et les forçaient à payer rançon.

Le seigneur de RANDAN, contraignit AIGUEPERSE à lui fournir des munitions de guerre et lui imposa des tailles énormes, à payer ses garnisons de RIOM, COMBRONDE, ESCUROLLES, ARTONNE.


puce rouge VŒU DES HABITANTS A SAINT-QUINTIEN, PATRON DE LA VILLE.

Les gens d'AIGUEPERSE, opprimés par une force supérieure, réclamèrent la bonté divine et la protection de saint QUINTIEN .....

puce rouge LA BATAILLE DE CROS ROLLAND FUNESTE AU COMTE DE RANDAN.

Le seigneur de RANDAN est tué au siège d'ISSOIRE....

puce rouge LE MARQUIS DE CANILLAC PREND LA TÊTE DES LIGUEURS.

Le Seigneur de RANDAN mort, le marquis de CANILLAC, le gardien de la reine Marguerite de VALOIS à USSON, le remplace à la tête des Ligueurs. Il établit sa résidence à RIOM comme son prédécesseur et continua à opprimer les gens d'AIGUEPERSE et du duché.....

puce rouge CHARLES DE VALOIS LIEUTENANT GÉNÉRAL DU ROI. (fils naturel de Charles IX).

Aigueperse assiégé par les ligueurs

Au mois d'août suivant, Charles de VALOIS, grand Prieur de France, comte d'Auvergne, gouverneur et lieutenant général du roi en cette province, séjourna cinq jours entiers à AIGUEPERSE ou dans les environs avec une troupe de 3.000 hommes ; pendant son séjour, les soldats vécurent à discrétion et brûlèrent quantité de maisons ou de granges dans les faubourgs de la ville et dans le village de VENSAT.
En se retirant, il obligea les habitants à lui fournir les voitures et attelages nécessaires pour conduire son artillerie jusqu'à CLERMONT où il s'établit.

En ce même temps, Monsieur d'EFFIAT fut averti que Monsieur de SAINT SORLIN ligueur venait en Auvergne et qu'il avait l'intention d'attaquer les villes d'AIGUEPERSE, MARINGUES et VICHY.

Lire la totalité : Clic ! Clic !

A. PERRIN

Les malheurs d'Aigueperse Suite

Aigueperse fortifiée


Source : "SPARSAE n°10 - octobre 1986" Association Culturelle d'Aigueperse


- www.sparsae.org -